blog
Nouveaux dessins

Ident
Login :
Pass :
Upload




Billets récents
Lonely
Suspendus
Seriously
Oumuamua
Retrowave
Fongus
Ils !!
No Man's Sky
Le Voyageur
Plus Vite!
Long MĂ©trage
Elon
Apocryphe
The Walking Dead
Electrique
Le Martien
Cachez-vous!
Fashionable
Sans les plumes
Etranger
Kill Them All
Sans la TĂŞte
Smart City
Lowline
Dans les nuages
Xplorair
Une Belle Jambe
Chinoiseries
La Zone
A dada!
I, Nobot
Comme des larmes sous la pluie
Lizaroid
Le PĂ©riple
Modus Operandi
Les PĂ©pettes
Oméga
Machinations!
From the Dead
La Neige
Au Pif
Les Révélations
DMC-12
Tu te casses sur Mars
Les Pommiers
Stupéfiant
Steampunk
Les Argonautes
Dis Nosaure
Les champs de carton
Skyfall
Les DĂ©chets
Sans parler du chien
Mars One
Pourriture
Les Astéroides
La Force
Tavernier!
Smart Phones
Les chants magnétiques
La Créature
La guerre des clones
Bien au contraire
Nom de Zeus
Dithyrambique
In Vino
Mars sans retour
Le futur abandonné
Le sage
Mauvais Lieutenant
Argan
Balivernes
Hystorie
Ludi magni
Le Kid
Les trompettes
Not to be
Au Faîte
Papier Bitte
Stendhal
Bogues d'Hannoff
Happy Few
Aux corneilles
Nervus
Jumbo
Robots
Theatro
Space Oddity
Achtung
Hippo
Irrécupérables
Sans vergogne
Logis
Banlieue
No limits
La Tour
Office
Le congrès
Origami
Bourbe
Out of order
Fall
Odessa
Le sphinx
Les objets
La bile noire
La conversation
BioDeg
The Game
Sans fond
HumanoĂŻdes
Les drones
NĂ©buleux
Les gobelins
Tumbling down
3 points
La bonne journée
Pour la gloire
Maxwell
Esperanto
INSEE
Sybarite
Le punch
Les éléphants quantiques
Au sud du temps
Les zombis
Titanesque
Dix mille ans
True Polar Wander
Sens dessus dessous
Nouvelles de Mars
Huygens
Astérion
Après-midi
Google Mars
Les petites forĂŞts
Les maisons géantes
Les mousses
Printemps
Champigny
La fin
Freddie plays higlander
Les Chinois
Le cinquième cercle
Nocturne
Malin
Happy together
Esprit des mirages
Couchant
Le voyageur
Santé
Fade to grey
The Statement of Randolph Carter
Les dead chaussures
Le chocolat
Celephais
Azimut
Abre los ojos
Les nuits de printemps
Sombre
Enthousiasme
Terrifiant
Magnifico
Commentaires récents
le Gix dans Suspendus
groliv dans Fongus
groliv dans Fongus
Schizophrenic Forrest dans Fongus
Simon P. dans Fongus
groliv dans Bogues d'Hannoff
ROLLIN dans Bogues d'Hannoff
Globule dans Apocryphe
moi encore dans The Walking Dead
zozo dans Dis Nosaure
Groliv dans The Walking Dead
trololo dans The Walking Dead
Un mec du futur dans The Walking Dead
Globule dans Le Martien
Prince Romero dans Smart City
Prince Romero dans Kill Them All
Olga dans Sans la TĂŞte
Globule dans Sans la TĂŞte
Olga dans Smart City
Zabo dans Les Pommiers
Zabo dans Au Pif
groliv dans Les champs de carton
Olga dans La Force
Olga dans Le PĂ©riple
Groliv dans Skyfall
Groliv dans Dis Nosaure
Groliv dans La Neige
Prince Romero dans DMC-12
Groliv dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Au Pif
Dine dans La Neige
Groliv dans From the Dead
Olga dans From the Dead
fix dans DMC-12
fix dans Les Révélations
fix dans Les Révélations
Prince Romero dans DMC-12
le gix dans DMC-12
Globule dans Les Argonautes
Prince Romero dans Les champs de carton
Alain Decaux dans Les DĂ©chets
olga dans Dis Nosaure
GĂ©zu dans Skyfall
olga dans Skyfall
gix dans Les DĂ©chets
groliv dans Les DĂ©chets
gix dans Les DĂ©chets
groliv dans Les DĂ©chets
gix dans Bubbles
gix dans Les DĂ©chets
GIX dans Les Astéroides
Olga dans Les Astéroides
N.C. dans Tavernier!
you don't say ?! dans Tavernier!
oh yeah dans La Créature
Jean Michel dans Les chants magnétiques
flute dans La Créature
encore moi dans La Créature
groliv dans La Créature
il fallait que je le fasse dans La Créature
transfuge dans In Vino
transfuge dans In Vino
groliv dans In Vino
dans In Vino
groliv dans Mars sans retour
Marssatakss dans Mars sans retour
astéroide dans Le sage
dans Mauvais Lieutenant
groliv dans Mauvais Lieutenant
Bidou dans Mauvais Lieutenant
astrophe dans Le Kid
Korben Dallas dans Le Kid
un messager dans Le Kid
groliv dans Au Faîte
inexistant dans Not to be
Astéroide dans Au Faîte
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Happy Few
groliv dans Aux corneilles
fix dans Aux corneilles
Lise (jamais en manque d'Anal dans Jumbo
Astéroïde dans Jumbo
the human bot dans Rivage
Dine dans Lazy Sunny Afternoon
Le prince de St mandé dans Banlieue
un prince de l'Est dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
groliv dans La conversation
viAgra Vindoz eNLarGe Your PENiS dans La conversation
le gaucher décontrarié dans La conversation
groliv dans La conversation
groliv dans La conversation
l'auteur de la fausse manip dans La conversation
un gaucher avec deux mains droites et beaucoup de mauvaise foi dans La conversation
un prince nostalgique dans Fall
Cendre dans Les objets
Cendre dans Le sphinx
groliv dans La conversation
Kissing grandmas dans La bile noire
groliv dans No brakes
tophe dans No brakes
dans La conversation
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince du Mont parnasse dans Les drones
Le prince du Mont Parnasse dans BioDeg
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince de Stalingrad dans Les drones
Le prince de Stalingrad dans BioDeg
Olga dans HumanoĂŻdes
Groliv dans Pour la gloire
Dr Nakamura dans Les drones
Prince Romero dans Les drones
Dr Nakamura dans Les drones
Vertigo dans Les petites forĂŞts
Sir Arthur Clarke dans Tumbling down
Groliv dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
groliv dans 3 points
Ricky dans 3 points
Abdul Alhazred dans The Statement of Randolph Carter
Groliv dans Après-midi
Matt dans Après-midi
commentaire zéro dans Après-midi
le prince de l'Est - loin Ă  l'Est dans exoplant



Image:


Récit enregistré.
Sorry, don't know what happened. Try later.


Lonely

6 Octobre 2019 ŕ 18:22
Image:
π
Ecrire un nouveau récit
Edit
Supr


L’avènement à la fin du 20e siècle de la toile mondiale a fait don au genre humain d’un outil nouveau, qui a ceci de commun avec les plus anciens d’être à double tranchant.
Après des millénaires passés à s’entretenir avec les dieux et observer la parole des princes, des générations à prendre l’avis des experts et considérer le jugement des académies, l’humanité se parle désormais à elle-même, avec plus ou moins de bonheur et pour des résultats souvent inattendus.
Tel est le cas du Lonely Web, cette catégorie de contenus à popularité nulle, de sites que personne ne consulte, de blogs que personne ne lit et de vidéos que personne n’a vues. On y trouve également des pétitions pour des causes perdues qui n’ont aucun signataire, des comptes twitter que personne ne suit et des applications que personne n’a jamais téléchargées.
Et ces contenus ne seraient pas rares : il se dit que la moitié du web en est constitué.

Il est d’abord tentant de considérer ces publications comme des déchets, des sous-produits numériques, de la poussière digitale. Mais après réflexion, on y découvre un intérêt proche de la subversion. Dans un monde où l’information se confond avec la viralité et où le regard est orienté par des œillères algorithmiques, l’existence de lieux solitaires qui ne sont destinés à personne exhale un parfum d’authenticité.
Bon alors évidemment le résultat n’est pas terrible. On y trouve des choses qui n’ont d’intérêt que pour leurs auteurs, et encore on se le demande, tant elles sont triviales.

Un intérêt qu’il est possible de trouver à ces objets est la certitude de ne pas avoir affaire à un influenceur. Cette constatation apporte de la fraîcheur et une forme de sérénité. Un peu comme après avoir quitté l’autoroute, on se retrouve égaré aux portes d’une carrière abandonnée face à l’opportunité d’un instant hors du temps.
On y trouve le charme mélancolique des endroits non fréquentés. Les débusquer s’apparente à la découverte d’une ville inconnue, ayant renoncé à la facilité du guide touristique pour partir au hasard des rues, et débouchant soudain sur une zone de friche industrielle où s’affichent pour un public de vagabonds, d’incompréhensibles œuvres de street art sur les murs en ruine d’un entrepôt.
On y trouve aussi parfois des choses qui dépassent la trivialité, comme cette vidéo d’un éléphant évoluant dans l’espace orbital au son du Clair de Lune de Debussy, ou encore cette chaîne d’un Japonais, auteur clandestin de 20 000 vidéos de chats.
Tant que j’y pense, quelqu’un s’est-il penché sérieusement sur ce fanatisme injustifiable pour les vidéos de chats ?

Est-on en présence de l’expression ultime de la pop culture ? Paradoxalement, le fait de s’y intéresser apporte à ces contenus une visibilité de nature à détruire leur marginalité, comme si le succès était une forme de virus, un destructeur d’authenticité.

Il y a longtemps déjà que tout un chacun peut accéder à ses 15 minutes de célébrité. Peut-être pour se démarquer véritablement dans les années 2020, faudra-t-il être un anonyme magnifique, une entité digitale que personne n’aura cliquée, qu’aucun moteur n’aura référencé.
Et personne ne le saura, ce qui en fera toute la saveur.


Ecrire un commentaire

Suspendus
30 Janvier 2018 ŕ 15:40

Il y a eu cet automne de quoi se réjouir et se lamenter. L’Autorité Municipale en est enfin venue à annoncer la sélection d’un projet de réhabilitation de la tour Montparnasse qui promet d’embellir le sombre monolithe tout en enrichissant son exploitation à de...
Seriously
30 Novembre 2017 ŕ 14:50

A l’instar de maintes rumeurs de conspirations, s’épanouit depuis quelque temps sur le web, le sujet fort à la mode de la planéité de la planète Terre. Une recherche rudimentaire m’apprend que le phénomène n’est pas nouveau et que la Flat Earth Society existe depui...
Oumuamua
29 Novembre 2017 ŕ 18:31

La semaine dernière, un visiteur inattendu se révélait aux yeux des astronomes sous la forme d’un monolithe rougeâtre de 180m de long. Outre sa forme allongée qui est très inhabituelle, sa trajectoire hyperbolique en fait un objet remarquable. En effet, l’h...
Retrowave
1 Avril 2017 ŕ 17:58

Le magazine The Drone se plaignait il y a quelques semaines de la rétromanie qui consiste depuis une dizaine d’année à refaire les films des années 80 ainsi qu’à composer des variations de leurs BO. Sont citées des œuvres irréfutables comme Drive et Stranger Things, a...
Fongus
5 Février 2017 ŕ 15:09

On croyait avoir tout vu en matière de zombies, et on avait le sentiment de l’avoir vu un peu trop. Cinéma d’avant-garde à la fin des années 1960, allégorie cannibale de la société de consommation les deux décennies suivantes, absent des écrans dans les 1990s, et ...