blog
Nouveaux dessins

Ident
Login :
Pass :
Upload




Billets récents
Horreur
La Licorne
Le Protagoniste
L'Antagoniste
Antisocial Butterfly
Infinie
Lonely
Suspendus
Seriously
Oumuamua
Retrowave
Fongus
Ils !!
No Man's Sky
Le Voyageur
Plus Vite!
Long MĂ©trage
Elon
Apocryphe
The Walking Dead
Electrique
Le Martien
Cachez-vous!
Fashionable
Sans les plumes
Etranger
Kill Them All
Sans la TĂŞte
Smart City
Lowline
Dans les nuages
Xplorair
Une Belle Jambe
Chinoiseries
La Zone
A dada!
I, Nobot
Comme des larmes sous la pluie
Lizaroid
Le PĂ©riple
Modus Operandi
Les PĂ©pettes
Oméga
Machinations!
From the Dead
La Neige
Au Pif
Les Révélations
DMC-12
Tu te casses sur Mars
Les Pommiers
Stupéfiant
Steampunk
Les Argonautes
Dis Nosaure
Les champs de carton
Skyfall
Les DĂ©chets
Sans parler du chien
Mars One
Pourriture
Les Astéroides
La Force
Tavernier!
Smart Phones
Les chants magnétiques
La Créature
La guerre des clones
Bien au contraire
Nom de Zeus
Dithyrambique
In Vino
Mars sans retour
Le futur abandonné
Le sage
Mauvais Lieutenant
Argan
Balivernes
Hystorie
Ludi magni
Le Kid
Les trompettes
Not to be
Au Faîte
Papier Bitte
Stendhal
Bogues d'Hannoff
Happy Few
Aux corneilles
Nervus
Jumbo
Robots
Theatro
Space Oddity
Achtung
Hippo
Irrécupérables
Sans vergogne
Logis
Banlieue
No limits
La Tour
Office
Le congrès
Origami
Bourbe
Out of order
Fall
Odessa
Le sphinx
Les objets
La bile noire
La conversation
BioDeg
The Game
Sans fond
HumanoĂŻdes
Les drones
NĂ©buleux
Les gobelins
Tumbling down
3 points
La bonne journée
Pour la gloire
Maxwell
Esperanto
INSEE
Sybarite
Le punch
Les éléphants quantiques
Au sud du temps
Les zombis
Titanesque
Dix mille ans
True Polar Wander
Sens dessus dessous
Nouvelles de Mars
Huygens
Astérion
Après-midi
Google Mars
Les petites forĂŞts
Les maisons géantes
Les mousses
Printemps
Champigny
La fin
Freddie plays higlander
Les Chinois
Le cinquième cercle
Nocturne
Malin
Happy together
Esprit des mirages
Couchant
Le voyageur
Santé
Fade to grey
The Statement of Randolph Carter
Les dead chaussures
Le chocolat
Celephais
Azimut
Abre los ojos
Les nuits de printemps
Sombre
Enthousiasme
Terrifiant
Magnifico
Commentaires récents
Phil dans Printemps
groliv dans Antisocial Butterfly
Asteroide dans Antisocial Butterfly
le Gix dans Suspendus
groliv dans Fongus
groliv dans Fongus
Schizophrenic Forrest dans Fongus
Simon P. dans Fongus
groliv dans Bogues d'Hannoff
ROLLIN dans Bogues d'Hannoff
Globule dans Apocryphe
moi encore dans The Walking Dead
zozo dans Dis Nosaure
Groliv dans The Walking Dead
trololo dans The Walking Dead
Un mec du futur dans The Walking Dead
Globule dans Le Martien
Prince Romero dans Smart City
Prince Romero dans Kill Them All
Olga dans Sans la TĂŞte
Globule dans Sans la TĂŞte
Olga dans Smart City
Zabo dans Les Pommiers
Zabo dans Au Pif
groliv dans Les champs de carton
Olga dans La Force
Olga dans Le PĂ©riple
Groliv dans Skyfall
Groliv dans Dis Nosaure
Groliv dans La Neige
Prince Romero dans DMC-12
Groliv dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Au Pif
Dine dans La Neige
Groliv dans From the Dead
Olga dans From the Dead
fix dans DMC-12
fix dans Les Révélations
fix dans Les Révélations
Prince Romero dans DMC-12
le gix dans DMC-12
Globule dans Les Argonautes
Prince Romero dans Les champs de carton
Alain Decaux dans Les DĂ©chets
olga dans Dis Nosaure
GĂ©zu dans Skyfall
olga dans Skyfall
gix dans Les DĂ©chets
groliv dans Les DĂ©chets
gix dans Les DĂ©chets
groliv dans Les DĂ©chets
gix dans Bubbles
gix dans Les DĂ©chets
GIX dans Les Astéroides
Olga dans Les Astéroides
N.C. dans Tavernier!
you don't say ?! dans Tavernier!
oh yeah dans La Créature
Jean Michel dans Les chants magnétiques
flute dans La Créature
encore moi dans La Créature
groliv dans La Créature
il fallait que je le fasse dans La Créature
transfuge dans In Vino
transfuge dans In Vino
groliv dans In Vino
dans In Vino
groliv dans Mars sans retour
Marssatakss dans Mars sans retour
astéroide dans Le sage
dans Mauvais Lieutenant
groliv dans Mauvais Lieutenant
Bidou dans Mauvais Lieutenant
astrophe dans Le Kid
Korben Dallas dans Le Kid
un messager dans Le Kid
groliv dans Au Faîte
inexistant dans Not to be
Astéroide dans Au Faîte
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Happy Few
groliv dans Aux corneilles
fix dans Aux corneilles
Lise (jamais en manque d'Anal dans Jumbo
Astéroïde dans Jumbo
the human bot dans Rivage
Dine dans Lazy Sunny Afternoon
Le prince de St mandé dans Banlieue
un prince de l'Est dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
groliv dans La conversation
viAgra Vindoz eNLarGe Your PENiS dans La conversation
le gaucher décontrarié dans La conversation
groliv dans La conversation
groliv dans La conversation
l'auteur de la fausse manip dans La conversation
un gaucher avec deux mains droites et beaucoup de mauvaise foi dans La conversation
un prince nostalgique dans Fall
Cendre dans Les objets
Cendre dans Le sphinx
groliv dans La conversation
Kissing grandmas dans La bile noire
groliv dans No brakes
tophe dans No brakes
dans La conversation
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince du Mont parnasse dans Les drones
Le prince du Mont Parnasse dans BioDeg
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince de Stalingrad dans Les drones
Le prince de Stalingrad dans BioDeg
Olga dans HumanoĂŻdes
Groliv dans Pour la gloire
Dr Nakamura dans Les drones
Prince Romero dans Les drones
Dr Nakamura dans Les drones
Vertigo dans Les petites forĂŞts
Sir Arthur Clarke dans Tumbling down
Groliv dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
groliv dans 3 points
Ricky dans 3 points
Abdul Alhazred dans The Statement of Randolph Carter
Groliv dans Après-midi
Matt dans Après-midi
commentaire zéro dans Après-midi
le prince de l'Est - loin Ă  l'Est dans exoplant



Image:


Récit enregistré.
Sorry, don't know what happened. Try later.


Horreur

31 Octobre 2022 ŕ 14:27
Image:
π
Ecrire un nouveau récit
Edit
Supr


Quoi de plus agréable qu’un joli film d’épouvante, visionné dans une salle de cinéma, ou bien depuis son canapé pour tressaillir au coin du feu? Car c’est bien de tressaillir dont il s’agit, et non de sursauter. Franchement, tout ce que l’on gagne avec un diable qui surgit d’une boîte, c’est une crise cardiaque. Le frisson quant à lui, est bien plus intéressant. Et je parle d’un frisson particulier, né d’un malaise difficile à prononcer, d’une sensation glacée qui surgit dans la nuque aux abords de la Vallée de l’Etrange, à l’incertaine beauté où se tapit la terreur.

Malheureusement je suis souvent déçu. Loin de la belle épouvante recherchée, ce n’est le plus souvent qu’un simple stress, un état d’anxiété mêlé d’ennui qui se manifeste. Comme on en ressent tout le long de la journée. Au bureau.

J'en viens donc souvent à me réfugier dans les vieux trucs des années 70-80. The Thing ? Certainement. Alien ? Une centaine de fois. Christine, Predator, et même Leviathan. Et une centaine d’autres, sans évidement oublier The Fly, qui est à Jeff Goldblum ce que la chapelle Sixtine est à Dieu lui-même.
Mais il s’agit là de répétitions, des échos cinématiques d’une zone temporelle inaccessible, au point que j’en craignais de ne souffrir que de nostalgique

Mais le fait est que je m’ennuyais. Il ne me semblait que voir en boucle un concept autrefois original, devenu par la force du temps un trope éculé, une histoire redite jusqu’à la nausée, comme la maison hantée, la poupée diabolique, et l’enfant démon. Même le zombie a été usé jusqu’à la corde, et ne suscite rarement plus que l’ennui. A l’exception remarquable de The Girl With All The Gifts, film ambitieux qui propose un renversement du concept, en concluant que le zombie est l’avenir de l’homme.
Et c’est justement là que je voulais en venir. Par chance, ces dernières années m’ont fait découvrir quelques films bien différents des autres. Chez ceux-là, pas de jump scares ni de déluge de violence, mais un sentiment déstabilisant, un mystère fascinant et inquiétant, ce sentiment que quelque chose ne va pas. Emballé, j’ai appelé ce genre de film New Horror. Ou bien New Wave of Horror Movies serait-il plus approprié ?

Quoi qu’il en soit, ce genre d’affaire a débuté en 2014 avec It Follows, un film qui met en scène une menace incompréhensible, à peine descriptible mais bien perceptible et dont tout le charme consiste à prendre une forme ordinaire, parfois familière, mais néanmoins terrifiante. Il y aussi Hereditary, et Border, dont le personnage est un Troll évoluant parmi les Humains. On y explore la notion de l’altérité monstrueuse à travers l’irruption du mythe dans le quotidien. De facture plus classique il y a aussi A Quiet Place, et plus récemment, Men d’Alex Garland à qui l’on devait déjà le passionnant Ex Machina.

Il y a aussi les films de Jordan Peele, et peut-être être que cette notion de Nouvelle Horreur n’est pas si pertinente après tout. C’est juste qu’on ne retient du passé que les éléments les meilleurs et l’on a tendance à confondre la nostalgie avec la féérie.

Je m’en voudrais de ne pas citer Hot Skull, une série turque au concept stimulant. Son idée est de reprendre la thématique zombie, mais en remplaçant la contamination biologique par un virus mental, qui se transmet par le discours, au point qu’il faut porter un casque anti-bruit pour sortir de chez soi. C’est une idée que je trouve à la fois puissante et très actuelle. Avec cette interprétation qui en découle, que les sociétés sont fondées sur le récit de l’imaginaire, que s’emparer de ce récit c’est conquérir le pouvoir, et que détruire par un discours insensé la possibilité d’un récit cohérent, c’est finalement détruire l’idée même de la civilisation.



Laissez-moi vous dire une bonne chose...



Ecrire un commentaire

La Licorne
5 Avril 2021 ŕ 15:38

J’avais vaguement l’intention d’à nouveau parler de TENET, sans doute parce qu’on n’en parle pas assez. Sérieux, je n’ai toujours pas croisé quelqu’un IRL ayant vu TENET, alors à quoi bon ? Et à quoi bon parler d’un autre film, une fois que l’on a vu TENET ...
Le Protagoniste
5 Octobre 2020 ŕ 19:27

Le nouveau Christopher Nolan est sorti cet été, et je ne me lasse pas d’aller le voir. Alors par malheur je n’ai jusqu’à présent trouvé personne à Paris avec qui en parler mais j’ai remarqué sur le web beaucoup de critiques négatives qui me semblent injusti...
L'Antagoniste
20 Mai 2020 ŕ 15:57

De l’avis général, les films de Terminator postérieurs à 1991 ne sont pas à la hauteur des précédents. C’est également mon avis, mais le sujet mérite d’être exploré plus précisément. Avant tout, il me semble important de remarquer que s’ils sont décev...
Antisocial Butterfly
25 Janvier 2020 ŕ 20:57

C’est samedi soir, les appartements et les bars bruissent de conversations, rythmes et mélodies s’entrechoquent et les verres se répandent dans les gosiers. Mais pas pour tout le monde. Vous aussi si vous êtes comme moi, piqués par cette nouvelle mode qui consiste à res...
Infinie
9 Janvier 2020 ŕ 10:57

Imaginons un instant une Terre plate et infinie. Une telle fantaisie serait évidemment incompatible avec tout ce que l’on sait de l’univers, mais il y aurait de l’amusement à se promener dans ce monde imaginaire. En fait, il n’est même pas nécessaire qu...