blog
Nouveaux dessins

Ident
Login :
Pass :
Upload




Billets récents
Suspendus
Seriously
Oumuamua
Retrowave
Fongus
Ils !!
No Man's Sky
Le Voyageur
Plus Vite!
Long Métrage
Elon
Apocryphe
The Walking Dead
Electrique
Le Martien
Cachez-vous!
Fashionable
Sans les plumes
Etranger
Kill Them All
Sans la Tête
Smart City
Lowline
Dans les nuages
Xplorair
Une Belle Jambe
Chinoiseries
La Zone
A dada!
I, Nobot
Comme des larmes sous la pluie
Lizaroid
Le Périple
Modus Operandi
Les Pépettes
Oméga
Machinations!
From the Dead
La Neige
Au Pif
Les Révélations
DMC-12
Tu te casses sur Mars
Les Pommiers
Stupéfiant
Steampunk
Les Argonautes
Dis Nosaure
Les champs de carton
Skyfall
Les Déchets
Sans parler du chien
Mars One
Pourriture
Les Astéroides
La Force
Tavernier!
Smart Phones
Les chants magnétiques
La Créature
La guerre des clones
Bien au contraire
Nom de Zeus
Dithyrambique
In Vino
Mars sans retour
Le futur abandonné
Le sage
Mauvais Lieutenant
Argan
Balivernes
Hystorie
Ludi magni
Le Kid
Les trompettes
Not to be
Au Faîte
Papier Bitte
Stendhal
Bogues d'Hannoff
Happy Few
Aux corneilles
Nervus
Jumbo
Robots
Theatro
Space Oddity
Achtung
Hippo
Irrécupérables
Sans vergogne
Logis
Banlieue
No limits
La Tour
Office
Le congrès
Origami
Bourbe
Out of order
Fall
Odessa
Le sphinx
Les objets
La bile noire
La conversation
BioDeg
The Game
Sans fond
Humanoïdes
Les drones
Nébuleux
Les gobelins
Tumbling down
3 points
La bonne journée
Pour la gloire
Maxwell
Esperanto
INSEE
Sybarite
Le punch
Les éléphants quantiques
Au sud du temps
Les zombis
Titanesque
Dix mille ans
True Polar Wander
Sens dessus dessous
Nouvelles de Mars
Huygens
Astérion
Après-midi
Google Mars
Les petites forêts
Les maisons géantes
Les mousses
Printemps
Champigny
La fin
Freddie plays higlander
Les Chinois
Le cinquième cercle
Nocturne
Malin
Happy together
Esprit des mirages
Couchant
Le voyageur
Santé
Fade to grey
The Statement of Randolph Carter
Les dead chaussures
Le chocolat
Celephais
Azimut
Abre los ojos
Les nuits de printemps
Sombre
Enthousiasme
Terrifiant
Magnifico
Commentaires récents
le Gix dans Suspendus
groliv dans Fongus
groliv dans Fongus
Schizophrenic Forrest dans Fongus
Simon P. dans Fongus
groliv dans Bogues d'Hannoff
ROLLIN dans Bogues d'Hannoff
Globule dans Apocryphe
moi encore dans The Walking Dead
zozo dans Dis Nosaure
Groliv dans The Walking Dead
trololo dans The Walking Dead
Un mec du futur dans The Walking Dead
Globule dans Le Martien
Prince Romero dans Smart City
Prince Romero dans Kill Them All
Olga dans Sans la Tête
Globule dans Sans la Tête
Olga dans Smart City
Zabo dans Les Pommiers
Zabo dans Au Pif
groliv dans Les champs de carton
Olga dans La Force
Olga dans Le Périple
Groliv dans Skyfall
Groliv dans Dis Nosaure
Groliv dans La Neige
Prince Romero dans DMC-12
Groliv dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Au Pif
Dine dans La Neige
Groliv dans From the Dead
Olga dans From the Dead
fix dans DMC-12
fix dans Les Révélations
fix dans Les Révélations
Prince Romero dans DMC-12
le gix dans DMC-12
Globule dans Les Argonautes
Prince Romero dans Les champs de carton
Alain Decaux dans Les Déchets
olga dans Dis Nosaure
Gézu dans Skyfall
olga dans Skyfall
gix dans Les Déchets
groliv dans Les Déchets
gix dans Les Déchets
groliv dans Les Déchets
gix dans Bubbles
gix dans Les Déchets
GIX dans Les Astéroides
Olga dans Les Astéroides
N.C. dans Tavernier!
you don't say ?! dans Tavernier!
oh yeah dans La Créature
Jean Michel dans Les chants magnétiques
flute dans La Créature
encore moi dans La Créature
groliv dans La Créature
il fallait que je le fasse dans La Créature
transfuge dans In Vino
transfuge dans In Vino
groliv dans In Vino
dans In Vino
groliv dans Mars sans retour
Marssatakss dans Mars sans retour
astéroide dans Le sage
dans Mauvais Lieutenant
groliv dans Mauvais Lieutenant
Bidou dans Mauvais Lieutenant
astrophe dans Le Kid
Korben Dallas dans Le Kid
un messager dans Le Kid
groliv dans Au Faîte
inexistant dans Not to be
Astéroide dans Au Faîte
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Happy Few
groliv dans Aux corneilles
fix dans Aux corneilles
Lise (jamais en manque d'Anal dans Jumbo
Astéroïde dans Jumbo
the human bot dans Rivage
Dine dans Lazy Sunny Afternoon
Le prince de St mandé dans Banlieue
un prince de l'Est dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
groliv dans La conversation
viAgra Vindoz eNLarGe Your PENiS dans La conversation
le gaucher décontrarié dans La conversation
groliv dans La conversation
groliv dans La conversation
l'auteur de la fausse manip dans La conversation
un gaucher avec deux mains droites et beaucoup de mauvaise foi dans La conversation
un prince nostalgique dans Fall
Cendre dans Les objets
Cendre dans Le sphinx
groliv dans La conversation
Kissing grandmas dans La bile noire
groliv dans No brakes
tophe dans No brakes
dans La conversation
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince du Mont parnasse dans Les drones
Le prince du Mont Parnasse dans BioDeg
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince de Stalingrad dans Les drones
Le prince de Stalingrad dans BioDeg
Olga dans Humanoïdes
Groliv dans Pour la gloire
Dr Nakamura dans Les drones
Prince Romero dans Les drones
Dr Nakamura dans Les drones
Vertigo dans Les petites forêts
Sir Arthur Clarke dans Tumbling down
Groliv dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
groliv dans 3 points
Ricky dans 3 points
Abdul Alhazred dans The Statement of Randolph Carter
Groliv dans Après-midi
Matt dans Après-midi
commentaire zéro dans Après-midi
le prince de l'Est - loin à l'Est dans exoplant



Image:


Récit enregistré.
Sorry, don't know what happened. Try later.


Les chants magnétiques

30 Décembre 2011 à 13:44
Image:
π
Ecrire un nouveau récit
Edit
Supr


Je déséspère de clarifier un jour cet ignoble malentendu sur la musique électronique. Il semble que pour tout un chacun ou presque, le terme désigne exclusivement les percussions synthétiques administrées à la multitude lors de massifs rituels dansants.
Je prétends au contraire qu’il regroupe plus que cela, et particulièrement des morceaux structurés autour de successions de notes et de sonorités nouvelles plutôt que sur des battements.
Bien sûr la musique électronique forme un vaste domaine où se débattent des genres nombreux et disparates, mais combien d’entre eux savent-ils susciter des émotions?

J’ignore quand cela a débuté, mais on tombe fréquement sur le web dans un débat sans fin sur les légitimités comparées des compositeurs des années 1970, âge héroïque de la musique synthétique. Dans la région des apôtres de Tangerine Dream et des disciples de Klaus Schulze, on distingue deux factions fort excitées que sont les fanatiques de Kraftwerk et les idolâtres de Jean Michel Jarre.
A la lumière des disputes parcourues et à l’issue d’une exploration méthodique des créateurs susnommés, j’ose proférer une opinion personnelle: la musique électronique s’est privée d’un univers de saveurs complexes et stupéfiantes en se couvrant des oeillères de la boîte à rythme.

L’electro, l’indus ou la house produites en si grandes quantitées pour les dancefloors ne sont pas à proprement parler une indignité. Cependant, sans même mentionner leurs caractères basiques, on ne peut prétendre qu’elles suscitent dans l’âme de l’auditeur quoi que ce soit d’apparenté à un sentiment, ni même au plus infime des tressaillements qui nous distinguent si bien de la machine.

Tandis qu’aux origines, la musique de JM Jarre raconte des histoires. Elle accomplit le tour de force de synthétiser l’organique. Elle édifie des paysages, elle met en scène des personnages fabuleux dont elle chante les humeurs et les tourments. Elle évoque le déferlement colossal des météores. Elle fait surgir les spectres de créatures magnétiques venues des confins du temps. Elle évoque une féérie végétale où se métamorphosent les graciles habitants d’une planète lointaine. Elle permet d’entendre, sur les rives d’un lac étrange et sous des constellations inaccessibles, le murmure du reflet des lunes.

Les affreux machinistes de Kraftwerk eux, ne racontent rien. Ces brutes se contentent d’infliger à l’auditoire ahuri l’interminable supplice d’un buzzer matinal et contribuent à faire du monde un endroit plus laid.

Mort à Kraftwerk. Mort aux âmes mécaniques. La rage contre la machine.


Lire le commentaire

8 Février 2012 à 14:11
supr
Jean Michel: C'est cocasse d'échapper à la musique avec des oeillères...

Nom

e-mail

Merci pour ce commentaire coquet
Alarm! Malfunction! Un événement inattendu s'est produit. Le commentaire n'a pu être ajouté. Que faire? Réessayer? Cela semble l'unique solution :-/

Le nombre entier situé entre 41 et 43

Alarm! Bot! Ugly little bot!
Le captcha est erroné. Le commentaire n'a pu être ajouté.


La Créature
20 Septembre 2011 à 08:33

C’est donc officiel depuis hier matin, le grand Nicolas Cage, l’interprète crépusculaire de Leaving Las Vegas est un vampire. L’incarnation de Seth, l’ange déchu de LA, l’homme dont le scalp se permet depuis tant d’années des volte/faces surnaturelles, l’anomalie du 7e art, la Cr...
La guerre des clones
14 Septembre 2011 à 03:37

Or donc a-t-il été dit, ces salopards de british ne meurent pas, ils vivent à jamais, regardez Mick Jagger, Keith Richards… et Ozzy Osbourne enterrera Miley Cyrus. Sans que cela tienne encore de la magie, on sourcille souvent à la longévité de certains personnages dont ...
Bien au contraire
6 Septembre 2011 à 18:28

On peut sans doute identifier dans l’Histoire des instants où le progrès technologique ouvre le choix à différents usages, dont certains épargent à l’humanité une cause de souci, tandis que d’autres semblent vouer Homo Sapiens à expérimenter sur lui-même l’élevage qu’il pratique ...
Nom de Zeus
3 Août 2011 à 12:07

Que savons-nous du temps? Quels mécanismes cachés demeurent à découvrir afin de nous affranchir de ce tyran? Ou à tout le moins, pouvons-nous espérer tenter la moindre des expériences sur le torrent des heures qui puissent trahir le plus infime de ses secrets? Hélas, le temps ...
Dithyrambique
21 Juin 2011 à 17:42

Enfin, enfin, après des années de silence, on reparle de la viande synthétique. De mémoire, le concept était esquissé dans au moins deux récits de science fiction, dont le cataclysmique Ravage de Barjavel, et un texte dont je ne retrouve ni l’auteur ni le titre qui s’achevait par...