blog
Nouveaux dessins

Ident
Login :
Pass :
Upload




Billets récents
Suspendus
Seriously
Oumuamua
Retrowave
Fongus
Ils !!
No Man's Sky
Le Voyageur
Plus Vite!
Long Métrage
Elon
Apocryphe
The Walking Dead
Electrique
Le Martien
Cachez-vous!
Fashionable
Sans les plumes
Etranger
Kill Them All
Sans la Tête
Smart City
Lowline
Dans les nuages
Xplorair
Une Belle Jambe
Chinoiseries
La Zone
A dada!
I, Nobot
Comme des larmes sous la pluie
Lizaroid
Le Périple
Modus Operandi
Les Pépettes
Oméga
Machinations!
From the Dead
La Neige
Au Pif
Les Révélations
DMC-12
Tu te casses sur Mars
Les Pommiers
Stupéfiant
Steampunk
Les Argonautes
Dis Nosaure
Les champs de carton
Skyfall
Les Déchets
Sans parler du chien
Mars One
Pourriture
Les Astéroides
La Force
Tavernier!
Smart Phones
Les chants magnétiques
La Créature
La guerre des clones
Bien au contraire
Nom de Zeus
Dithyrambique
In Vino
Mars sans retour
Le futur abandonné
Le sage
Mauvais Lieutenant
Argan
Balivernes
Hystorie
Ludi magni
Le Kid
Les trompettes
Not to be
Au Faîte
Papier Bitte
Stendhal
Bogues d'Hannoff
Happy Few
Aux corneilles
Nervus
Jumbo
Robots
Theatro
Space Oddity
Achtung
Hippo
Irrécupérables
Sans vergogne
Logis
Banlieue
No limits
La Tour
Office
Le congrès
Origami
Bourbe
Out of order
Fall
Odessa
Le sphinx
Les objets
La bile noire
La conversation
BioDeg
The Game
Sans fond
Humanoïdes
Les drones
Nébuleux
Les gobelins
Tumbling down
3 points
La bonne journée
Pour la gloire
Maxwell
Esperanto
INSEE
Sybarite
Le punch
Les éléphants quantiques
Au sud du temps
Les zombis
Titanesque
Dix mille ans
True Polar Wander
Sens dessus dessous
Nouvelles de Mars
Huygens
Astérion
Après-midi
Google Mars
Les petites forêts
Les maisons géantes
Les mousses
Printemps
Champigny
La fin
Freddie plays higlander
Les Chinois
Le cinquième cercle
Nocturne
Malin
Happy together
Esprit des mirages
Couchant
Le voyageur
Santé
Fade to grey
The Statement of Randolph Carter
Les dead chaussures
Le chocolat
Celephais
Azimut
Abre los ojos
Les nuits de printemps
Sombre
Enthousiasme
Terrifiant
Magnifico
Commentaires récents
le Gix dans Suspendus
groliv dans Fongus
groliv dans Fongus
Schizophrenic Forrest dans Fongus
Simon P. dans Fongus
groliv dans Bogues d'Hannoff
ROLLIN dans Bogues d'Hannoff
Globule dans Apocryphe
moi encore dans The Walking Dead
zozo dans Dis Nosaure
Groliv dans The Walking Dead
trololo dans The Walking Dead
Un mec du futur dans The Walking Dead
Globule dans Le Martien
Prince Romero dans Smart City
Prince Romero dans Kill Them All
Olga dans Sans la Tête
Globule dans Sans la Tête
Olga dans Smart City
Zabo dans Les Pommiers
Zabo dans Au Pif
groliv dans Les champs de carton
Olga dans La Force
Olga dans Le Périple
Groliv dans Skyfall
Groliv dans Dis Nosaure
Groliv dans La Neige
Prince Romero dans DMC-12
Groliv dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Au Pif
Dine dans La Neige
Groliv dans From the Dead
Olga dans From the Dead
fix dans DMC-12
fix dans Les Révélations
fix dans Les Révélations
Prince Romero dans DMC-12
le gix dans DMC-12
Globule dans Les Argonautes
Prince Romero dans Les champs de carton
Alain Decaux dans Les Déchets
olga dans Dis Nosaure
Gézu dans Skyfall
olga dans Skyfall
gix dans Les Déchets
groliv dans Les Déchets
gix dans Les Déchets
groliv dans Les Déchets
gix dans Bubbles
gix dans Les Déchets
GIX dans Les Astéroides
Olga dans Les Astéroides
N.C. dans Tavernier!
you don't say ?! dans Tavernier!
oh yeah dans La Créature
Jean Michel dans Les chants magnétiques
flute dans La Créature
encore moi dans La Créature
groliv dans La Créature
il fallait que je le fasse dans La Créature
transfuge dans In Vino
transfuge dans In Vino
groliv dans In Vino
dans In Vino
groliv dans Mars sans retour
Marssatakss dans Mars sans retour
astéroide dans Le sage
dans Mauvais Lieutenant
groliv dans Mauvais Lieutenant
Bidou dans Mauvais Lieutenant
astrophe dans Le Kid
Korben Dallas dans Le Kid
un messager dans Le Kid
groliv dans Au Faîte
inexistant dans Not to be
Astéroide dans Au Faîte
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Happy Few
groliv dans Aux corneilles
fix dans Aux corneilles
Lise (jamais en manque d'Anal dans Jumbo
Astéroïde dans Jumbo
the human bot dans Rivage
Dine dans Lazy Sunny Afternoon
Le prince de St mandé dans Banlieue
un prince de l'Est dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
groliv dans La conversation
viAgra Vindoz eNLarGe Your PENiS dans La conversation
le gaucher décontrarié dans La conversation
groliv dans La conversation
groliv dans La conversation
l'auteur de la fausse manip dans La conversation
un gaucher avec deux mains droites et beaucoup de mauvaise foi dans La conversation
un prince nostalgique dans Fall
Cendre dans Les objets
Cendre dans Le sphinx
groliv dans La conversation
Kissing grandmas dans La bile noire
groliv dans No brakes
tophe dans No brakes
dans La conversation
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince du Mont parnasse dans Les drones
Le prince du Mont Parnasse dans BioDeg
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince de Stalingrad dans Les drones
Le prince de Stalingrad dans BioDeg
Olga dans Humanoïdes
Groliv dans Pour la gloire
Dr Nakamura dans Les drones
Prince Romero dans Les drones
Dr Nakamura dans Les drones
Vertigo dans Les petites forêts
Sir Arthur Clarke dans Tumbling down
Groliv dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
groliv dans 3 points
Ricky dans 3 points
Abdul Alhazred dans The Statement of Randolph Carter
Groliv dans Après-midi
Matt dans Après-midi
commentaire zéro dans Après-midi
le prince de l'Est - loin à l'Est dans exoplant



Image:


Récit enregistré.
Sorry, don't know what happened. Try later.


Pourriture

5 Juin 2012 à 14:27
Image:
π
Ecrire un nouveau récit
Edit
Supr


Ca y est ! La réalité qui talonne sans répit la fiction a permis à la blogosphère de s’affoler pour le cas hideux de cannibalisme apparu il y a quelques jours à Miami.
En toute rigueur, le terme de zombie associé à ce troublant événement est un abus de langage car le cannibale était en vie au moment des faits. Hors il est entendu, sauf peut-être chez Danny Boyle, que le zombie est un mort vivant. En considérant cependant qu’à l’égard des légendes vaudou, Romero lui-même a fait preuve de licence poétique en donnant naissance à son mythe en 1968, on peut sans doute qualifier de zombie tout individu dont la tête vous revient peu, c'est-à-dire potentiellement tout habitant de la planète, mais plus fréquemment le goujat qui renverse votre pinte avec cette nonchalance hébétée si commune vers les 4h du matin.
On remarque au passage que le phénomène zombie est une vogue qui ne semble pas vouloir se démoder. Au contraire, depuis le début des années 2000, l’engouement ne cesse de se renouveler, de s’affûter et de se livrer à tous les excès. En marge des nanars boiteux (rires) des années 80 et jusqu’au sensationnel déluge de zombies dégringolant en 3D du haut d’un gratte-ciel sur la tête de Mila Jovovitch, on s’entiche de zombies comme d’une intarissable friandise, on affiche ses nécroses au Zombie Walk au mois de novembre, on se pavane vêtu de loques ensanglantées aux Furieux de la rue de la Roquette, et à l’heure du mojito, on s’affole d’un ballet de carcasses en putréfaction.

Cela fait un moment que ces histoires de cadavres qui reviennent arpenter les rues de nos coquettes cités en foules informes pour en infecter les habitants de leur abjection me laissent rêveur. J’ai donc listé quelques éléments susceptibles d’éclaircir cette fascination exercée par nos charognes ambulantes.
Remarquons que tout, dans le comportement du zombie, constitue un contre-modèle de nos sociétés douillettes et aseptisées. Je prétends que la marionnette faisandée qui s’agrippe à nos chevilles n’est autre que le fauve sanguinaire qui se débat au plus profond de nos esprits apprivoisés par tant de siècles de sociabilité. Au sens de la société il représente nos angoisses les plus modernes : il est le virus qui vient nous contaminer, le fanatique qui vient nous étriper et/ou nous convertir, le barbare grimaçant qui vient nous envahir.

Il est le cadavre en sursis dans les bottes duquel nous trottinons avec une insouciance trompeuse. Car à l’instar des danses macabres du 15è siècle, le zombie représente le triomphe de la Mort. Indifférent à la richesse et à l’autorité, le zombie menace tous les humains sans distinction, qu’ils soient ilotes dans les bidonvilles ou patriciens des centres commerciaux. Son intervention funeste dans nos existences moelleuses pourrait provoquer ce qui fait tressaillir d’horreur le citadin domestiqué du 21e siècle : la disparition du confort matériel.

C’est peut-être pourquoi il serait horriblement fâcheux devant un spectacle si proprement dégoûtant (rires), d’afficher autre chose qu’un éclat de rire convenu. On s’extasie d’horreur, on glousse devant l’abomination.
Comme indice de désinvolture, on m’a récemment indiqué un film que je crois japonais et dont le titre en français est sans concession: Les zombies dans les toilettes.
Alarmé, le gouvernement américain aurait officiellement démenti qu’une épidémie de zombies soit actuellement en cours mais conseille toutefois à la population de se préparer à toute éventualité.

Aussi le lecteur est-il invité à se faire une opinion personnelle sur l’affaire de Miami. S’agit-il d’un épouvantable fait divers, ou est-ce tout bonnement avant-gardiste ?


Quand il n'y aura plus de place en Enfer,
les Morts reviendront marcher sur la Terre


Ecrire un commentaire

Nom

e-mail

Merci pour ce commentaire coquet
Alarm! Malfunction! Un événement inattendu s'est produit. Le commentaire n'a pu être ajouté. Que faire? Réessayer? Cela semble l'unique solution :-/

Le nombre entier situé entre 41 et 43

Alarm! Bot! Ugly little bot!
Le captcha est erroné. Le commentaire n'a pu être ajouté.


Les Astéroides
22 Mai 2012 à 18:30

Planetary Ressources projette d’exploiter les astéroïdes proches pour en extraire les matériaux qui nous font défaut. On dénombrerait pas moins de 1500 de ces cosmolithes dans les parages de notre belle planète, et le moindr...
La Force
21 Mars 2012 à 00:00

Le blog Centives, tenu par des étudiants d’une université de Pennsylvannie, s’est amusé la semaine dernière à calculer le coût de la construction de l’Etoile Noire. Une fois tempéré l’enthousiasme inspiré par cette démarche, il me semble que l’étude évite sans honte les aspec...
Tavernier!
9 Février 2012 à 00:00

On conteste souvent mon appétit pour les vastes collations par l’énoncé d’une phrase péremptoire qui en chaque occasion vient ombrager la soirée. “C’est pas la quantité qui compte, c’est la qualité.” Gnagnagna. D’où sort donc pareille folie? Je vois deux raiso...
Smart Phones
19 Janvier 2012 à 10:14

Il ne fait aucun doute que nous vivons une époque fascinante. Après tout, quelle époque ne l’est pas ? Même les années 1950 qui d’aujourd’hui parraissent si ternes ont pourtant vu l’Avènement d’Elvis. Néanmoins, il semble que la chose ne deviendra évidente qu’après coup. En effet...
Les chants magnétiques
30 Décembre 2011 à 13:44

Je déséspère de clarifier un jour cet ignoble malentendu sur la musique électronique. Il semble que pour tout un chacun ou presque, le terme désigne exclusivement les percussions synthétiques administrées à la multitude lors de massifs rituels dansants. Je prétends au contr...