blog
Nouveaux dessins

Ident
Login :
Pass :
Upload




Billets récents
Suspendus
Seriously
Oumuamua
Retrowave
Fongus
Ils !!
No Man's Sky
Le Voyageur
Plus Vite!
Long Métrage
Elon
Apocryphe
The Walking Dead
Electrique
Le Martien
Cachez-vous!
Fashionable
Sans les plumes
Etranger
Kill Them All
Sans la Tête
Smart City
Lowline
Dans les nuages
Xplorair
Une Belle Jambe
Chinoiseries
La Zone
A dada!
I, Nobot
Comme des larmes sous la pluie
Lizaroid
Le Périple
Modus Operandi
Les Pépettes
Oméga
Machinations!
From the Dead
La Neige
Au Pif
Les Révélations
DMC-12
Tu te casses sur Mars
Les Pommiers
Stupéfiant
Steampunk
Les Argonautes
Dis Nosaure
Les champs de carton
Skyfall
Les Déchets
Sans parler du chien
Mars One
Pourriture
Les Astéroides
La Force
Tavernier!
Smart Phones
Les chants magnétiques
La Créature
La guerre des clones
Bien au contraire
Nom de Zeus
Dithyrambique
In Vino
Mars sans retour
Le futur abandonné
Le sage
Mauvais Lieutenant
Argan
Balivernes
Hystorie
Ludi magni
Le Kid
Les trompettes
Not to be
Au Faîte
Papier Bitte
Stendhal
Bogues d'Hannoff
Happy Few
Aux corneilles
Nervus
Jumbo
Robots
Theatro
Space Oddity
Achtung
Hippo
Irrécupérables
Sans vergogne
Logis
Banlieue
No limits
La Tour
Office
Le congrès
Origami
Bourbe
Out of order
Fall
Odessa
Le sphinx
Les objets
La bile noire
La conversation
BioDeg
The Game
Sans fond
Humanoïdes
Les drones
Nébuleux
Les gobelins
Tumbling down
3 points
La bonne journée
Pour la gloire
Maxwell
Esperanto
INSEE
Sybarite
Le punch
Les éléphants quantiques
Au sud du temps
Les zombis
Titanesque
Dix mille ans
True Polar Wander
Sens dessus dessous
Nouvelles de Mars
Huygens
Astérion
Après-midi
Google Mars
Les petites forêts
Les maisons géantes
Les mousses
Printemps
Champigny
La fin
Freddie plays higlander
Les Chinois
Le cinquième cercle
Nocturne
Malin
Happy together
Esprit des mirages
Couchant
Le voyageur
Santé
Fade to grey
The Statement of Randolph Carter
Les dead chaussures
Le chocolat
Celephais
Azimut
Abre los ojos
Les nuits de printemps
Sombre
Enthousiasme
Terrifiant
Magnifico
Commentaires récents
le Gix dans Suspendus
groliv dans Fongus
groliv dans Fongus
Schizophrenic Forrest dans Fongus
Simon P. dans Fongus
groliv dans Bogues d'Hannoff
ROLLIN dans Bogues d'Hannoff
Globule dans Apocryphe
moi encore dans The Walking Dead
zozo dans Dis Nosaure
Groliv dans The Walking Dead
trololo dans The Walking Dead
Un mec du futur dans The Walking Dead
Globule dans Le Martien
Prince Romero dans Smart City
Prince Romero dans Kill Them All
Olga dans Sans la Tête
Globule dans Sans la Tête
Olga dans Smart City
Zabo dans Les Pommiers
Zabo dans Au Pif
groliv dans Les champs de carton
Olga dans La Force
Olga dans Le Périple
Groliv dans Skyfall
Groliv dans Dis Nosaure
Groliv dans La Neige
Prince Romero dans DMC-12
Groliv dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Au Pif
Dine dans La Neige
Groliv dans From the Dead
Olga dans From the Dead
fix dans DMC-12
fix dans Les Révélations
fix dans Les Révélations
Prince Romero dans DMC-12
le gix dans DMC-12
Globule dans Les Argonautes
Prince Romero dans Les champs de carton
Alain Decaux dans Les Déchets
olga dans Dis Nosaure
Gézu dans Skyfall
olga dans Skyfall
gix dans Les Déchets
groliv dans Les Déchets
gix dans Les Déchets
groliv dans Les Déchets
gix dans Bubbles
gix dans Les Déchets
GIX dans Les Astéroides
Olga dans Les Astéroides
N.C. dans Tavernier!
you don't say ?! dans Tavernier!
oh yeah dans La Créature
Jean Michel dans Les chants magnétiques
flute dans La Créature
encore moi dans La Créature
groliv dans La Créature
il fallait que je le fasse dans La Créature
transfuge dans In Vino
transfuge dans In Vino
groliv dans In Vino
dans In Vino
groliv dans Mars sans retour
Marssatakss dans Mars sans retour
astéroide dans Le sage
dans Mauvais Lieutenant
groliv dans Mauvais Lieutenant
Bidou dans Mauvais Lieutenant
astrophe dans Le Kid
Korben Dallas dans Le Kid
un messager dans Le Kid
groliv dans Au Faîte
inexistant dans Not to be
Astéroide dans Au Faîte
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Happy Few
groliv dans Aux corneilles
fix dans Aux corneilles
Lise (jamais en manque d'Anal dans Jumbo
Astéroïde dans Jumbo
the human bot dans Rivage
Dine dans Lazy Sunny Afternoon
Le prince de St mandé dans Banlieue
un prince de l'Est dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
groliv dans La conversation
viAgra Vindoz eNLarGe Your PENiS dans La conversation
le gaucher décontrarié dans La conversation
groliv dans La conversation
groliv dans La conversation
l'auteur de la fausse manip dans La conversation
un gaucher avec deux mains droites et beaucoup de mauvaise foi dans La conversation
un prince nostalgique dans Fall
Cendre dans Les objets
Cendre dans Le sphinx
groliv dans La conversation
Kissing grandmas dans La bile noire
groliv dans No brakes
tophe dans No brakes
dans La conversation
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince du Mont parnasse dans Les drones
Le prince du Mont Parnasse dans BioDeg
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince de Stalingrad dans Les drones
Le prince de Stalingrad dans BioDeg
Olga dans Humanoïdes
Groliv dans Pour la gloire
Dr Nakamura dans Les drones
Prince Romero dans Les drones
Dr Nakamura dans Les drones
Vertigo dans Les petites forêts
Sir Arthur Clarke dans Tumbling down
Groliv dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
groliv dans 3 points
Ricky dans 3 points
Abdul Alhazred dans The Statement of Randolph Carter
Groliv dans Après-midi
Matt dans Après-midi
commentaire zéro dans Après-midi
le prince de l'Est - loin à l'Est dans exoplant



Image:


Récit enregistré.
Sorry, don't know what happened. Try later.


Mars One

7 Juin 2012 à 19:12
Image:
π
Ecrire un nouveau récit
Edit
Supr


Une fringante compagnie hollandaise dévoile son fabuleux projet d’envoyer du monde sur Mars dès 2023.

L’organisation de l’ambitieuse entreprise reprend les grandes lignes du concept de Mars Sans Retour. Il s’agira donc d’un équipage d’émigrants qui auront fait le choix de ne sans doute jamais remettre les pieds sur Terre. Par la suite, d’autres contingents suivront pendant une décennie, établissant ainsi la première colonie extra terrestre. Au-delà de cette caractéristique, l’aventure affiche deux spécificités remarquables.

La première est d’annoncer une date. 2023. Sans rire. Depuis les années 80 la NASA tente de nous enfumer avec des plans d’expéditions prévus pour dans vingt ans qui le sont aujourd’hui pour dans trente. En projetant la tendance, Mars s’éloigne de nous à la vitesse d’un trimestre par an.
C’est là que Mars One annonce ses trois arguments. Le principe de la migration sans retour, l’utilisation exclusive de technologies éprouvées et disponibles, et l’absence de politique. Le premier escamote l’unique inconnue technique de l’opération qui était de disposer sur place d’un lanceur pour le retour en état de marche garanti. Le second assure que la partie recherche et développement sera réduite à des adaptations mineures, et le troisième est dans l’air du temps.
On aura sans doute remarqué, comme le révèle ce blog, que la mode est au détrônage d’institutions et que les compagnies privées se bousculent ces derniers temps pour chiper aux agences nationales l’initiative dans l’Espace. Et il me semble que l’on n’ira pas se plaindre de voir dans cette affaire s’effacer les conspirations de la politique, qui en toute occasion sait fort bien agiter des moulinets sans jamais parvenir à faire décoller le bazar.

La seconde est qu’il s’agira d’un spectacle télévisé. Au premier abord, l’attelage peut sembler incongru, voire offensant, mais à bien y songer l’idée n’est pas sotte… L’équipage qui aura l’avantage de fouler sans retour les sables de la planète rouillée sera tout au long de l’affaire, filmé et exposé à l’appréciation acide du public. Il n’est pas raisonnable de douter qu’un tel spectacle soit de taille à susciter un engouement sans précédent. Si l’on considère l’indigence des programmes qui en cet instant même génèrent d’inexplicables fortunes, alors l’exhibition martienne ne peut manquer d’occasionner des profits totalement choquants.
C’est là que réside le génie de l’opération. Pour le profit, nous sommes déjà disposés à anéantir des forêts, manigancer des guerres ou affamer des populations. Alors s’il ne s’agit que d’aller sur Mars, pour le profit, ce sera fait.

Les réactions à cette nouvelle m’ont paru curieusement mitigées. La question des candidatures revient souvent. On semble douter que quiconque puisse éprouver l’envie de s’embarquer pour le froid et la poussière pour le restant de ses jours. A mon sens pourtant, la difficulté sera plutôt de refuser du monde. Les candidats ne vont sans doute pas plus manquer à l’appel que la planète ne manque de déglingos. C’est sans doute là que se situe le point délicat du projet. Dénicher les personnes à la fois ravies de laisser derrière elles le seul endroit de l’univers connu pour héberger la vie, et tout de même suffisamment humains pour s’atteler au subtil et laborieux défi de l’établissement d’une colonie ?


Dans les abris il y aussi des plantes et plein de choses cool...


Je me fais souvent la réflexion que les astronautes sont par sélection des personnes dont les performances physiques et mentales sont telles que l’on peut les considérer comme une sorte de congrégation de surhommes, et que si on les envoie coloniser les espaces infinis, c’est incidemment l’échantillon le plus pimpant de l’espèce que l’on sème ainsi comme pissenlit…
Mais s’ils sont fous à lier ?...

Ecrire un commentaire

Pourriture
5 Juin 2012 à 14:27

Ca y est ! La réalité qui talonne sans répit la fiction a permis à la blogosphère de s’affoler pour le cas hideux de cannibalisme apparu il y a quelques jours à Miami. En toute rigueur, le terme de zombie associé à ce troublant événement est un abus de langage car le canniba...
Les Astéroides
22 Mai 2012 à 18:30

Planetary Ressources projette d’exploiter les astéroïdes proches pour en extraire les matériaux qui nous font défaut. On dénombrerait pas moins de 1500 de ces cosmolithes dans les parages de notre belle planète, et le moindr...
La Force
21 Mars 2012 à 00:00

Le blog Centives, tenu par des étudiants d’une université de Pennsylvannie, s’est amusé la semaine dernière à calculer le coût de la construction de l’Etoile Noire. Une fois tempéré l’enthousiasme inspiré par cette démarche, il me semble que l’étude évite sans honte les aspec...
Tavernier!
9 Février 2012 à 00:00

On conteste souvent mon appétit pour les vastes collations par l’énoncé d’une phrase péremptoire qui en chaque occasion vient ombrager la soirée. “C’est pas la quantité qui compte, c’est la qualité.” Gnagnagna. D’où sort donc pareille folie? Je vois deux raiso...
Smart Phones
19 Janvier 2012 à 10:14

Il ne fait aucun doute que nous vivons une époque fascinante. Après tout, quelle époque ne l’est pas ? Même les années 1950 qui d’aujourd’hui parraissent si ternes ont pourtant vu l’Avènement d’Elvis. Néanmoins, il semble que la chose ne deviendra évidente qu’après coup. En effet...