blog
Nouveaux dessins

Ident
Login :
Pass :
Upload




Billets récents
Lonely
Suspendus
Seriously
Oumuamua
Retrowave
Fongus
Ils !!
No Man's Sky
Le Voyageur
Plus Vite!
Long MĂ©trage
Elon
Apocryphe
The Walking Dead
Electrique
Le Martien
Cachez-vous!
Fashionable
Sans les plumes
Etranger
Kill Them All
Sans la TĂŞte
Smart City
Lowline
Dans les nuages
Xplorair
Une Belle Jambe
Chinoiseries
La Zone
A dada!
I, Nobot
Comme des larmes sous la pluie
Lizaroid
Le PĂ©riple
Modus Operandi
Les PĂ©pettes
Oméga
Machinations!
From the Dead
La Neige
Au Pif
Les Révélations
DMC-12
Tu te casses sur Mars
Les Pommiers
Stupéfiant
Steampunk
Les Argonautes
Dis Nosaure
Les champs de carton
Skyfall
Les DĂ©chets
Sans parler du chien
Mars One
Pourriture
Les Astéroides
La Force
Tavernier!
Smart Phones
Les chants magnétiques
La Créature
La guerre des clones
Bien au contraire
Nom de Zeus
Dithyrambique
In Vino
Mars sans retour
Le futur abandonné
Le sage
Mauvais Lieutenant
Argan
Balivernes
Hystorie
Ludi magni
Le Kid
Les trompettes
Not to be
Au Faîte
Papier Bitte
Stendhal
Bogues d'Hannoff
Happy Few
Aux corneilles
Nervus
Jumbo
Robots
Theatro
Space Oddity
Achtung
Hippo
Irrécupérables
Sans vergogne
Logis
Banlieue
No limits
La Tour
Office
Le congrès
Origami
Bourbe
Out of order
Fall
Odessa
Le sphinx
Les objets
La bile noire
La conversation
BioDeg
The Game
Sans fond
HumanoĂŻdes
Les drones
NĂ©buleux
Les gobelins
Tumbling down
3 points
La bonne journée
Pour la gloire
Maxwell
Esperanto
INSEE
Sybarite
Le punch
Les éléphants quantiques
Au sud du temps
Les zombis
Titanesque
Dix mille ans
True Polar Wander
Sens dessus dessous
Nouvelles de Mars
Huygens
Astérion
Après-midi
Google Mars
Les petites forĂŞts
Les maisons géantes
Les mousses
Printemps
Champigny
La fin
Freddie plays higlander
Les Chinois
Le cinquième cercle
Nocturne
Malin
Happy together
Esprit des mirages
Couchant
Le voyageur
Santé
Fade to grey
The Statement of Randolph Carter
Les dead chaussures
Le chocolat
Celephais
Azimut
Abre los ojos
Les nuits de printemps
Sombre
Enthousiasme
Terrifiant
Magnifico
Commentaires récents
le Gix dans Suspendus
groliv dans Fongus
groliv dans Fongus
Schizophrenic Forrest dans Fongus
Simon P. dans Fongus
groliv dans Bogues d'Hannoff
ROLLIN dans Bogues d'Hannoff
Globule dans Apocryphe
moi encore dans The Walking Dead
zozo dans Dis Nosaure
Groliv dans The Walking Dead
trololo dans The Walking Dead
Un mec du futur dans The Walking Dead
Globule dans Le Martien
Prince Romero dans Smart City
Prince Romero dans Kill Them All
Olga dans Sans la TĂŞte
Globule dans Sans la TĂŞte
Olga dans Smart City
Zabo dans Les Pommiers
Zabo dans Au Pif
groliv dans Les champs de carton
Olga dans La Force
Olga dans Le PĂ©riple
Groliv dans Skyfall
Groliv dans Dis Nosaure
Groliv dans La Neige
Prince Romero dans DMC-12
Groliv dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Au Pif
Dine dans La Neige
Groliv dans From the Dead
Olga dans From the Dead
fix dans DMC-12
fix dans Les Révélations
fix dans Les Révélations
Prince Romero dans DMC-12
le gix dans DMC-12
Globule dans Les Argonautes
Prince Romero dans Les champs de carton
Alain Decaux dans Les DĂ©chets
olga dans Dis Nosaure
GĂ©zu dans Skyfall
olga dans Skyfall
gix dans Les DĂ©chets
groliv dans Les DĂ©chets
gix dans Les DĂ©chets
groliv dans Les DĂ©chets
gix dans Bubbles
gix dans Les DĂ©chets
GIX dans Les Astéroides
Olga dans Les Astéroides
N.C. dans Tavernier!
you don't say ?! dans Tavernier!
oh yeah dans La Créature
Jean Michel dans Les chants magnétiques
flute dans La Créature
encore moi dans La Créature
groliv dans La Créature
il fallait que je le fasse dans La Créature
transfuge dans In Vino
transfuge dans In Vino
groliv dans In Vino
dans In Vino
groliv dans Mars sans retour
Marssatakss dans Mars sans retour
astéroide dans Le sage
dans Mauvais Lieutenant
groliv dans Mauvais Lieutenant
Bidou dans Mauvais Lieutenant
astrophe dans Le Kid
Korben Dallas dans Le Kid
un messager dans Le Kid
groliv dans Au Faîte
inexistant dans Not to be
Astéroide dans Au Faîte
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Happy Few
groliv dans Aux corneilles
fix dans Aux corneilles
Lise (jamais en manque d'Anal dans Jumbo
Astéroïde dans Jumbo
the human bot dans Rivage
Dine dans Lazy Sunny Afternoon
Le prince de St mandé dans Banlieue
un prince de l'Est dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
groliv dans La conversation
viAgra Vindoz eNLarGe Your PENiS dans La conversation
le gaucher décontrarié dans La conversation
groliv dans La conversation
groliv dans La conversation
l'auteur de la fausse manip dans La conversation
un gaucher avec deux mains droites et beaucoup de mauvaise foi dans La conversation
un prince nostalgique dans Fall
Cendre dans Les objets
Cendre dans Le sphinx
groliv dans La conversation
Kissing grandmas dans La bile noire
groliv dans No brakes
tophe dans No brakes
dans La conversation
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince du Mont parnasse dans Les drones
Le prince du Mont Parnasse dans BioDeg
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince de Stalingrad dans Les drones
Le prince de Stalingrad dans BioDeg
Olga dans HumanoĂŻdes
Groliv dans Pour la gloire
Dr Nakamura dans Les drones
Prince Romero dans Les drones
Dr Nakamura dans Les drones
Vertigo dans Les petites forĂŞts
Sir Arthur Clarke dans Tumbling down
Groliv dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
groliv dans 3 points
Ricky dans 3 points
Abdul Alhazred dans The Statement of Randolph Carter
Groliv dans Après-midi
Matt dans Après-midi
commentaire zéro dans Après-midi
le prince de l'Est - loin Ă  l'Est dans exoplant



Image:


Récit enregistré.
Sorry, don't know what happened. Try later.


Modus Operandi

25 Février 2013 ŕ 16:21
Image:
π
Ecrire un nouveau récit
Edit
Supr


Le rire, ainsi que Rabelais nous le rapporte, serait le propre de l’Homme. Il semblerait néanmoins que cet exercice puisse également se trouver pratiqué par certains mammifères, tels nos grimaçants cousins des régions tropicales.

Il me semble plutôt que ce qui caractérise l’être humain serait quelque chose comme l’esprit de système. Cette obsession pour la méthode, qui remplace le jugement et assassine la créativité. En a-t-il toujours été ainsi ? Faut-il restreindre cette caractéristique aux populations du 21è siècle, celles de Google Latitude, et des plans du métro ?

Parfois, considérant l’accumulation de signaux horizontaux et verticaux qui encombrent les rues, je m’effraie que les civilisations qui déterreront la nôtre dans dix mille ans puissent en déduire sur notre philosophie de bien effroyables choses.
Cela dit bien entendu sans mentionner les potelets qui hérissent (avec l’odieuse complicité des instances municipales) nos trottoirs minuscules avec l’intention évidente d’amener les piétons à s’y briser les genoux.

Quoi qu’il en soit, nos pensées ébahies sont mises en forme par une existence faite de normes et de procédures. Indiférentes aux mugissements de la Bête, les voici canalisées, comme une trubulente inondation promptement absorbée par les égouts.

C’est bien cette aptitude que nous avons acquise qui me paraît la seule à permettre de nous identifier à coup sûr au milieu d’un parterre de mammifères bâillant aux corneilles dans la sourde torpeur d’une fin d’après-midi.
Dévoilant parfois le visage de la manie, elle fourre l’Univers dans des cases qu’elle organise selon une partition écrite pour d’autres danses, dans l’espoir bouleversant d’y trouver un sens.
Elle segmente, cloisonne, ordonne et pratique l’étiquetage là où le peuple canin semble parfaitement satisfait de se livrer au saccage avec une gloutonnerie que le turbulent Barbe Noire lui-même jugerait sans doute déraisonnable.

Et c’est heureux, car sans cela les éléments à destination de la poubelle risqueraient fort de s’égarer sur le tapis du salon, ou bien dans la pénombre moite qui règne sans partage sous la couette du dormeur insouciant. Et puis sans un minimum de méthode, il est peu probable que quiconque soit jamais allé jusqu’à la Lune, alors Mars, figurez-vous un peu, bande de sauvages…

Cela étant, la méthode s’égare parfois jusqu’à enterrer l’ambition originelle de son existence.
Depuis un mois environ que j’essaie d’obtenir des codes m’autorisant l’accès à toujours plus de data, mes tentatives sont mises en échec par la profusion des procédures à effectuer pour y parvenir. L’ultime épreuve imposée par l’Administrateur prend la forme benoîte d’un formulaire électronique à priori impuissant à effrayer un geek d’une trempe comme la moitié de la mienne.

Et bien apprenez qu’il ne faut pas moins de 9 pages de notice pour décrire la façon adéquate de remplir ce ténébreux formulaire, mais ça n’est pas tout !
En effet cette documentation si touffue soit-elle, ne contient pas toutes les informations nécessaires, et elle renvoit, avec l’impassibilité d’un strangulateur, à la consultation d’un guide de 108 pages, que je n’ai pas tout à fait lu, tant je craignais qu’il m’enjoignit d’aller exhumer des références dans les cendres fossilisées de la Bilbliothèque d’Alexandrie.

Que faire ? Errer dans ce dédale de papier comme David Vincent à la recherche de son raccourci ? Le complot est sournois, et si le Système est bien le propre de notre humanité, remarquons que le rire en découle naturellement bon sang ! nous avons bien besoin d’un verre, n’est-ce pas ?


Incroyable!



Ecrire un commentaire

Les PĂ©pettes
18 Février 2013 ŕ 18:48

Il existe une embûche considérable inhérente à nos sociétés digitales et à la dématérialisation de la monnaie, qui me vit par deux fois la molle victime de sa sournoiserie. Et bien qu’il ne se trouve personne d’assez niais pour contester la commodité de la carte ban...
Oméga
7 Février 2013 ŕ 18:14

L’un des phénomènes les plus frappants de notre 21e siècle balbutiant est sans doute cette ressource que nous offre internet d’accéder à un moteur de recherche. Quand on songe aux malheureux habitants du siècle dernier qui en étaient dépourvus, on peut difficilement s...
Machinations!
29 Janvier 2013 ŕ 16:25

L’univers, abîme de mystères, océan de merveilles, déluge de puissance et témoin imperturbable de notre agitation, est une insaisissable fripouille. Il suffit pour s’en convaincre de nourrir la plus infime des ambitions et de constater avec quel entrain aussitôt, ...
From the Dead
24 Janvier 2013 ŕ 11:15

Cela fait quelques années maintenant que l’on évoque avec plus ou moins de crédit le clonage du mammouth. Il faut dire que le sous-sol sibérien regorge de ces boules de poils dodues qui s’impatienteraient de nous livrer leur ADN, ainsi que de vieux manuscrits ensevelis et...
La Neige
17 Janvier 2013 ŕ 16:09

Il est bien rare qu’il neige à Paris. Plusieurs années m’ont vu le témoin indigné du dédain affiché par la neige à l’égard de notre lumineuse capitale. Depuis quelques jours, ont peut vérifier ce phénomène en parcourant à pied les espaces qui sépar...