blog
Nouveaux dessins

Ident
Login :
Pass :
Upload




Billets récents
Suspendus
Seriously
Oumuamua
Retrowave
Fongus
Ils !!
No Man's Sky
Le Voyageur
Plus Vite!
Long Métrage
Elon
Apocryphe
The Walking Dead
Electrique
Le Martien
Cachez-vous!
Fashionable
Sans les plumes
Etranger
Kill Them All
Sans la Tête
Smart City
Lowline
Dans les nuages
Xplorair
Une Belle Jambe
Chinoiseries
La Zone
A dada!
I, Nobot
Comme des larmes sous la pluie
Lizaroid
Le Périple
Modus Operandi
Les Pépettes
Oméga
Machinations!
From the Dead
La Neige
Au Pif
Les Révélations
DMC-12
Tu te casses sur Mars
Les Pommiers
Stupéfiant
Steampunk
Les Argonautes
Dis Nosaure
Les champs de carton
Skyfall
Les Déchets
Sans parler du chien
Mars One
Pourriture
Les Astéroides
La Force
Tavernier!
Smart Phones
Les chants magnétiques
La Créature
La guerre des clones
Bien au contraire
Nom de Zeus
Dithyrambique
In Vino
Mars sans retour
Le futur abandonné
Le sage
Mauvais Lieutenant
Argan
Balivernes
Hystorie
Ludi magni
Le Kid
Les trompettes
Not to be
Au Faîte
Papier Bitte
Stendhal
Bogues d'Hannoff
Happy Few
Aux corneilles
Nervus
Jumbo
Robots
Theatro
Space Oddity
Achtung
Hippo
Irrécupérables
Sans vergogne
Logis
Banlieue
No limits
La Tour
Office
Le congrès
Origami
Bourbe
Out of order
Fall
Odessa
Le sphinx
Les objets
La bile noire
La conversation
BioDeg
The Game
Sans fond
Humanoïdes
Les drones
Nébuleux
Les gobelins
Tumbling down
3 points
La bonne journée
Pour la gloire
Maxwell
Esperanto
INSEE
Sybarite
Le punch
Les éléphants quantiques
Au sud du temps
Les zombis
Titanesque
Dix mille ans
True Polar Wander
Sens dessus dessous
Nouvelles de Mars
Huygens
Astérion
Après-midi
Google Mars
Les petites forêts
Les maisons géantes
Les mousses
Printemps
Champigny
La fin
Freddie plays higlander
Les Chinois
Le cinquième cercle
Nocturne
Malin
Happy together
Esprit des mirages
Couchant
Le voyageur
Santé
Fade to grey
The Statement of Randolph Carter
Les dead chaussures
Le chocolat
Celephais
Azimut
Abre los ojos
Les nuits de printemps
Sombre
Enthousiasme
Terrifiant
Magnifico
Commentaires récents
le Gix dans Suspendus
groliv dans Fongus
groliv dans Fongus
Schizophrenic Forrest dans Fongus
Simon P. dans Fongus
groliv dans Bogues d'Hannoff
ROLLIN dans Bogues d'Hannoff
Globule dans Apocryphe
moi encore dans The Walking Dead
zozo dans Dis Nosaure
Groliv dans The Walking Dead
trololo dans The Walking Dead
Un mec du futur dans The Walking Dead
Globule dans Le Martien
Prince Romero dans Smart City
Prince Romero dans Kill Them All
Olga dans Sans la Tête
Globule dans Sans la Tête
Olga dans Smart City
Zabo dans Les Pommiers
Zabo dans Au Pif
groliv dans Les champs de carton
Olga dans La Force
Olga dans Le Périple
Groliv dans Skyfall
Groliv dans Dis Nosaure
Groliv dans La Neige
Prince Romero dans DMC-12
Groliv dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Au Pif
Dine dans La Neige
Groliv dans From the Dead
Olga dans From the Dead
fix dans DMC-12
fix dans Les Révélations
fix dans Les Révélations
Prince Romero dans DMC-12
le gix dans DMC-12
Globule dans Les Argonautes
Prince Romero dans Les champs de carton
Alain Decaux dans Les Déchets
olga dans Dis Nosaure
Gézu dans Skyfall
olga dans Skyfall
gix dans Les Déchets
groliv dans Les Déchets
gix dans Les Déchets
groliv dans Les Déchets
gix dans Bubbles
gix dans Les Déchets
GIX dans Les Astéroides
Olga dans Les Astéroides
N.C. dans Tavernier!
you don't say ?! dans Tavernier!
oh yeah dans La Créature
Jean Michel dans Les chants magnétiques
flute dans La Créature
encore moi dans La Créature
groliv dans La Créature
il fallait que je le fasse dans La Créature
transfuge dans In Vino
transfuge dans In Vino
groliv dans In Vino
dans In Vino
groliv dans Mars sans retour
Marssatakss dans Mars sans retour
astéroide dans Le sage
dans Mauvais Lieutenant
groliv dans Mauvais Lieutenant
Bidou dans Mauvais Lieutenant
astrophe dans Le Kid
Korben Dallas dans Le Kid
un messager dans Le Kid
groliv dans Au Faîte
inexistant dans Not to be
Astéroide dans Au Faîte
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Happy Few
groliv dans Aux corneilles
fix dans Aux corneilles
Lise (jamais en manque d'Anal dans Jumbo
Astéroïde dans Jumbo
the human bot dans Rivage
Dine dans Lazy Sunny Afternoon
Le prince de St mandé dans Banlieue
un prince de l'Est dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
groliv dans La conversation
viAgra Vindoz eNLarGe Your PENiS dans La conversation
le gaucher décontrarié dans La conversation
groliv dans La conversation
groliv dans La conversation
l'auteur de la fausse manip dans La conversation
un gaucher avec deux mains droites et beaucoup de mauvaise foi dans La conversation
un prince nostalgique dans Fall
Cendre dans Les objets
Cendre dans Le sphinx
groliv dans La conversation
Kissing grandmas dans La bile noire
groliv dans No brakes
tophe dans No brakes
dans La conversation
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince du Mont parnasse dans Les drones
Le prince du Mont Parnasse dans BioDeg
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince de Stalingrad dans Les drones
Le prince de Stalingrad dans BioDeg
Olga dans Humanoïdes
Groliv dans Pour la gloire
Dr Nakamura dans Les drones
Prince Romero dans Les drones
Dr Nakamura dans Les drones
Vertigo dans Les petites forêts
Sir Arthur Clarke dans Tumbling down
Groliv dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
groliv dans 3 points
Ricky dans 3 points
Abdul Alhazred dans The Statement of Randolph Carter
Groliv dans Après-midi
Matt dans Après-midi
commentaire zéro dans Après-midi
le prince de l'Est - loin à l'Est dans exoplant



Image:


Récit enregistré.
Sorry, don't know what happened. Try later.


Not to be

5 Novembre 2009 à 11:25
Image:
π
Ecrire un nouveau récit
Edit
Supr


Un tiers des espèces de dinosaures n’existe pas ! C’est ainsi que la presse grand public révèle cette semaine le résultat d’une étude concluant à une diversité surévaluée de ces terribles reptiles. Certaines espèces n’en formeraient en réalité qu’une seule, décrite à différents stades du développement de l’individu.

Cette anecdote, de même que l’affaire Pluton en 2006, vient éclairer un aspect remarquable de nos rapports avec la réalité. Pour mémoire, l’astre des Enfers fut une planète pendant trois quarts de siècle, avant de se voir déchue de son rang et de rejoindre en 2008, l’obscur cortège des objets transneptuniens. La controverse qui avait éclot à l’époque inspira à un spécialiste la remarque suivante : « Il est surprenant de constater la difficulté éprouvée par les astronomes pour définir ce qu’est une planète, alors que le grand public lui, voit très bien de quoi il s’agit. »

Cette boutade me paraît illustrer simplement à quel point la description du réel est subordonnée à l’esprit de celui qui le décrit, à tel point que l’on peut se demander si une telle chose existe en dehors de nos têtes. Remarquons que quelles que soient nos chamailleries sur la nature des astres et des dinosaures, il est peu vraisemblable que ces derniers en soient le moins du monde affectés.

Notre obsession pour la systématisation qui a occasionné de si beaux succès théoriques et optimisé nos talents d’organisateurs, possède comme toute chose un revers qu’il serait funeste d’ignorer. Ainsi l’on tend fréquemment à confondre la Règle, qui n’est qu’un outil élaboré pour organiser des objets dans un contexte convenu, avec une illusoire propriété intrinsèque et indiscutable des objets eux-mêmes. Cette dérive conceptuelle donne naissance à de troublantes contradictions.

Ainsi un soir, ayant voulu payer un sandwich avec un ticket restaurant, je me vois répondre par le vendeur qu’il ne peut l’accepter car on était dimanche, et que l’on ne travaille pas le dimanche.
Indépendamment du bien-fondé de la règle en question, il se trouve que je travaillais à l’époque le dimanche, et que je sortais justement d’une journée laborieuse. Je regrette de ne pas avoir eu la présence d’esprit d’en faire alors la remarque, mais il y a mieux, car le vendeur lui-même se trouvait manifestement en train de contredire la règle.
Je me suis contenté alors de manifester l’abjecte soumission qui est de mise dans les sociétés civilisées tout en prenant conscience de ce que nous étions. Le vendeur et moi formions un petit groupe de personnes appliquant consciencieusement une règle qui niait tout bonnement notre existence.

J’ignore jusqu’à quelle loufoquerie l’esprit de système conduira notre espèce, mais je ne serais pas vraiment surpris un jour, de me voir répondre par un serviteur de l’Institution tapi derrière un guichet : « Mais mon pauvre monsieur, je puis vous assurer que vous n’existez pas. Vous pensez bien que si vous existiez, cela serait certainement inscrit quelque part… »


Lire le commentaire

Au Faîte
26 Octobre 2009 à 12:52

Je ne comprends vraiment pas pourquoi on ne fait pas un usage plus convivial des hauteurs dans la capitale. Pour la plupart des citadins, les toits parisiens sont condamnés à demeurer dans le meilleur des cas d’inaccessibles utopies résidentielles, mais le plus souvent d’absurde...
Papier Bitte
16 Octobre 2009 à 15:51

Ce n’est pas la moindre des plaies qui caractérisent notre société que toute cette papeterie qui s’amoncelle et dont les allées et venues effritent notre bonhommie par leur ressac aveugle et obstiné. Elle engorge nos boîtes aux lettres et ensable nos journées. Elle e...
Stendhal
29 Septembre 2009 à 16:40

Les voyages peuvent se révéler fertiles, non seulement en découvertes vivifiantes, mais aussi déclencheurs de malaise et pourvoyeurs d'angoisses. Il est facile de s'indigner au spectacle de cet individu qui, parti faire la visite du Louvre à 10h du matin, fut découv...
Bogues d'Hannoff
9 Juillet 2009 à 08:04

Depuis que la tendance générale au sein de l’humanité privilégie une démarche critique et observationnelle de l’univers qui s’offre à nos sens, le monde a certes perdu un peu de son merveilleux, mais continue néanmoins à proposer de temps à autres les ingrédients qui précipitent ...
Happy Few
19 Juin 2009 à 14:00

Les rues d’une métropole méritent d’être perçues comme une galerie d’exposition, un défilé permanent où l’on observe jour après jour, une vaste déclinaison des comportements, des modes et des destins qui façonnent la vie des humains. Du crasseux ordurier qui bave sur le trottoir ...