blog
Nouveaux dessins

Ident
Login :
Pass :
Upload




Billets récents
Suspendus
Seriously
Oumuamua
Retrowave
Fongus
Ils !!
No Man's Sky
Le Voyageur
Plus Vite!
Long Métrage
Elon
Apocryphe
The Walking Dead
Electrique
Le Martien
Cachez-vous!
Fashionable
Sans les plumes
Etranger
Kill Them All
Sans la Tête
Smart City
Lowline
Dans les nuages
Xplorair
Une Belle Jambe
Chinoiseries
La Zone
A dada!
I, Nobot
Comme des larmes sous la pluie
Lizaroid
Le Périple
Modus Operandi
Les Pépettes
Oméga
Machinations!
From the Dead
La Neige
Au Pif
Les Révélations
DMC-12
Tu te casses sur Mars
Les Pommiers
Stupéfiant
Steampunk
Les Argonautes
Dis Nosaure
Les champs de carton
Skyfall
Les Déchets
Sans parler du chien
Mars One
Pourriture
Les Astéroides
La Force
Tavernier!
Smart Phones
Les chants magnétiques
La Créature
La guerre des clones
Bien au contraire
Nom de Zeus
Dithyrambique
In Vino
Mars sans retour
Le futur abandonné
Le sage
Mauvais Lieutenant
Argan
Balivernes
Hystorie
Ludi magni
Le Kid
Les trompettes
Not to be
Au Faîte
Papier Bitte
Stendhal
Bogues d'Hannoff
Happy Few
Aux corneilles
Nervus
Jumbo
Robots
Theatro
Space Oddity
Achtung
Hippo
Irrécupérables
Sans vergogne
Logis
Banlieue
No limits
La Tour
Office
Le congrès
Origami
Bourbe
Out of order
Fall
Odessa
Le sphinx
Les objets
La bile noire
La conversation
BioDeg
The Game
Sans fond
Humanoïdes
Les drones
Nébuleux
Les gobelins
Tumbling down
3 points
La bonne journée
Pour la gloire
Maxwell
Esperanto
INSEE
Sybarite
Le punch
Les éléphants quantiques
Au sud du temps
Les zombis
Titanesque
Dix mille ans
True Polar Wander
Sens dessus dessous
Nouvelles de Mars
Huygens
Astérion
Après-midi
Google Mars
Les petites forêts
Les maisons géantes
Les mousses
Printemps
Champigny
La fin
Freddie plays higlander
Les Chinois
Le cinquième cercle
Nocturne
Malin
Happy together
Esprit des mirages
Couchant
Le voyageur
Santé
Fade to grey
The Statement of Randolph Carter
Les dead chaussures
Le chocolat
Celephais
Azimut
Abre los ojos
Les nuits de printemps
Sombre
Enthousiasme
Terrifiant
Magnifico
Commentaires récents
le Gix dans Suspendus
groliv dans Fongus
groliv dans Fongus
Schizophrenic Forrest dans Fongus
Simon P. dans Fongus
groliv dans Bogues d'Hannoff
ROLLIN dans Bogues d'Hannoff
Globule dans Apocryphe
moi encore dans The Walking Dead
zozo dans Dis Nosaure
Groliv dans The Walking Dead
trololo dans The Walking Dead
Un mec du futur dans The Walking Dead
Globule dans Le Martien
Prince Romero dans Smart City
Prince Romero dans Kill Them All
Olga dans Sans la Tête
Globule dans Sans la Tête
Olga dans Smart City
Zabo dans Les Pommiers
Zabo dans Au Pif
groliv dans Les champs de carton
Olga dans La Force
Olga dans Le Périple
Groliv dans Skyfall
Groliv dans Dis Nosaure
Groliv dans La Neige
Prince Romero dans DMC-12
Groliv dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Aréofleur
Dine dans Au Pif
Dine dans La Neige
Groliv dans From the Dead
Olga dans From the Dead
fix dans DMC-12
fix dans Les Révélations
fix dans Les Révélations
Prince Romero dans DMC-12
le gix dans DMC-12
Globule dans Les Argonautes
Prince Romero dans Les champs de carton
Alain Decaux dans Les Déchets
olga dans Dis Nosaure
Gézu dans Skyfall
olga dans Skyfall
gix dans Les Déchets
groliv dans Les Déchets
gix dans Les Déchets
groliv dans Les Déchets
gix dans Bubbles
gix dans Les Déchets
GIX dans Les Astéroides
Olga dans Les Astéroides
N.C. dans Tavernier!
you don't say ?! dans Tavernier!
oh yeah dans La Créature
Jean Michel dans Les chants magnétiques
flute dans La Créature
encore moi dans La Créature
groliv dans La Créature
il fallait que je le fasse dans La Créature
transfuge dans In Vino
transfuge dans In Vino
groliv dans In Vino
dans In Vino
groliv dans Mars sans retour
Marssatakss dans Mars sans retour
astéroide dans Le sage
dans Mauvais Lieutenant
groliv dans Mauvais Lieutenant
Bidou dans Mauvais Lieutenant
astrophe dans Le Kid
Korben Dallas dans Le Kid
un messager dans Le Kid
groliv dans Au Faîte
inexistant dans Not to be
Astéroide dans Au Faîte
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Stendhal
fix dans Happy Few
groliv dans Aux corneilles
fix dans Aux corneilles
Lise (jamais en manque d'Anal dans Jumbo
Astéroïde dans Jumbo
the human bot dans Rivage
Dine dans Lazy Sunny Afternoon
Le prince de St mandé dans Banlieue
un prince de l'Est dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
Le prince de Vincennes dans Bourbe
groliv dans La conversation
viAgra Vindoz eNLarGe Your PENiS dans La conversation
le gaucher décontrarié dans La conversation
groliv dans La conversation
groliv dans La conversation
l'auteur de la fausse manip dans La conversation
un gaucher avec deux mains droites et beaucoup de mauvaise foi dans La conversation
un prince nostalgique dans Fall
Cendre dans Les objets
Cendre dans Le sphinx
groliv dans La conversation
Kissing grandmas dans La bile noire
groliv dans No brakes
tophe dans No brakes
dans La conversation
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince du Mont parnasse dans Les drones
Le prince du Mont Parnasse dans BioDeg
The Lord of Waverly dans BioDeg
Le prince de Stalingrad dans Les drones
Le prince de Stalingrad dans BioDeg
Olga dans Humanoïdes
Groliv dans Pour la gloire
Dr Nakamura dans Les drones
Prince Romero dans Les drones
Dr Nakamura dans Les drones
Vertigo dans Les petites forêts
Sir Arthur Clarke dans Tumbling down
Groliv dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
Claude Muntz dans Les gobelins
groliv dans 3 points
Ricky dans 3 points
Abdul Alhazred dans The Statement of Randolph Carter
Groliv dans Après-midi
Matt dans Après-midi
commentaire zéro dans Après-midi
le prince de l'Est - loin à l'Est dans exoplant



Image:


Récit enregistré.
Sorry, don't know what happened. Try later.


Mauvais Lieutenant

8 Avril 2010 à 15:20
Image:
π
Ecrire un nouveau récit
Edit
Supr


Depuis longtemps je ressentais comme une démangeaison le besoin de me confier sur le cas Cage. Le grand Nicolas ne me laisse pas indifférent. Il paraît transporter avec lui des airs échappés d’autres mondes. Mais le propos demeurait assez flou. Qu’y avait-il à dire sur le cas Cage qui sorte tant de l’ordinaire ? Quelques flâneries électroniques révélèrent vite que mon sentiment n’est pas un cas isolé. Le cas est décrit et débattu sur la toile.
Il est bien évidement question des habituelles rumeurs que sont :
- Cage ruiné par son manager
- Cage ruiné par son ex compagne
- Cage jouant dans le film fictif de Rob Zombie pour le projet Grindhouse de Rodriguez et Tarantino, élégamment intitulé Werewolf Women of the SS, ce qui est beau.

Mais l’objet principal de fascination pour le Cage se situe sur sa tête. Et depuis des années !
Ses perruques. Elles sont horribles. Lorsque l’on joue à son niveau et que l’on porte des choses pareilles, ce ne peut être que dans un but d’une haute, bien qu’obscure, exigence artistique.
Certains sites retracent l’évolution capillaire du Cage et mentionnent à l’occasion des informations décoiffantes :
- Nicolas Cage possède une collection de perruques qu’il porte à l’occasion afin de rejouer chez lui ses scènes favorites.
- Nicolas Cage envisagerait de faire un film dont sa collection de perruque serait le personnage principal.

On soupçonne alors que le Cage navigue véritablement bien au-dessus de la star ordinaire et flirte avec l’altitude de l’Agassi.
Puis voici qu’apparaît Bad Lieutenant, le remake. Tourné par un spécialiste des fous furieux, le film est une chose étrange mais qui m’a pris à la gorge et dans laquelle le Cage prend la place laissée vacante par le Kinski. L’acteur y joue un misérable proche de celui qu’il campait dans Leaving Las Vegas, et renoue ainsi avec le langoureux thème du naufrage.
A peine moins fou que lui, les autres personnages réussissent néanmoins à paraître plus laids, car c’est le tour de force du Cage que d’incarner un personnage abject et d’y faire transparaître une forme exotique de grandeur.

Quiconque a déjà ressenti le cours de sa vie comme une lente et irréversible glissade vers le néant ne peut manquer de frémir à la vue du Cage. Quiconque a déjà été la proie furieuse d’une succession de déconvenues au point d’en voir vaciller son jugement et suspecte soudain que l’univers lui en veut personnellement ne peut qu’éclater de rire. Au seuil de l’hystérie et au bord des larmes, le Cage torture deux vieilles dames et les menace de son arme en les accablant d’injures.
"I hate you, I hate you both! I should kill you fucking both! You’re the fucking reason why this country is going down the drain!"
Ni la tragédie ni l’hypnose ne peuvent offrir de meilleur catharsis.

Les yeux exorbités ou bien défiguré par un dément fou rire, le Cage s’esclaffe pour d’énigmatiques raisons, se sent traqué par un complot d’iguanes et voit danser l’esprit de son ennemi décédé. J’affirme, que désemparé et vacillant, le temps d’une séance anxieuse et dans l’obscurité, cet homme-là était mon frère.


Lire les 3 commentaires

10 Avril 2010 à 00:00
supr
Bidou: J'adore! Doux Jésus, cette tête...
12 Avril 2010 à 00:00
supr
groliv: Il est effrayé par la présence des iguanes.
13 Juin 2010 à 12:15
supr
: chic chic chic ! de retour avant que je termine de bosser avec mes robots déglingués sur les blogs !!!

Nom

e-mail

Merci pour ce commentaire coquet
Alarm! Malfunction! Un événement inattendu s'est produit. Le commentaire n'a pu être ajouté. Que faire? Réessayer? Cela semble l'unique solution :-/

Le nombre entier situé entre 41 et 43

Alarm! Bot! Ugly little bot!
Le captcha est erroné. Le commentaire n'a pu être ajouté.


Argan
12 Mars 2010 à 15:11

Je m’en voudrais d’enchérir sur l’hystérie du stress au travail, mais il se trouve que je dispose d’un collègue qui constitue un cas stupéfiant d’hypocondrie. A la lisière de la dépression mélancolique, son comportement est un festival d’angoisses que ne viennent interrompr...
Balivernes
13 Février 2010 à 11:15

Le web se conçoit à l’origine comme un puissant outil d’échanges certes, mais réclame d’être parcouru avec la vigilance la plus écarquillée. En effet, le domaine se révèle également une arène brutale, dont les sables dissimulent de perfides chaussetrappes. Empêtré dans leur...
Hystorie
15 Janvier 2010 à 00:00

Il y a quelques années déjà, on a pu découvrir dans des documentaires télévisés, des images en couleur de la deuxième guerre mondiale. La chose était naturellement bienvenue même si les raisons d'un développement si tardif des images d'archive demeuraient mal définies.
Ludi magni
20 Novembre 2009 à 11:21

Il me semble qu’il y a dans le sport une composante essentielle de style qui est trop souvent mise de côté. A mon sens, il ne s’agit pas seulement d’une performance physique ou mentale, mais surtout je crois, d’un état d’esprit cordial, humaniste et stylé. Force est ...
Le Kid
17 Novembre 2009 à 16:51

André Agassi, icône du tennis des années 1990, portait une perruque… Rarement coup de théâtre aura-t-il produit une telle magie, ne serait-ce qu’à cause de sa gratuité totale dans un monde d’ordinaire si utilitaire. L’information serait dévoilée dans un livre récemmen...